Contact;

A votre service depuis 2004

Diagnostics Vente & Location

Autres diagnostics

Diagnostic amiante a) une nocivité qui pourrait être liée à l'existence de paramètres similaires à ceux de l'amiante

page precedente remonter page suivante

La nocivité des fibres d'amiante est liée à un ensemble de paramètres plus ou moins interdépendants, qui sont essentiellement les caractéristiques physiques des fibres (longueur et diamètre) et leur durabilité en milieu pulmonaire (ou biopersistance). On sait que ce sont les fibres d'amiante les plus longues et les plus fines qui sont considérées comme les plus nocives (longueur supérieure à 5 um et diamètre inférieur à 3 um).

Il existe des similitudes certaines entre les fibres d'amiante et les fibres de substitution, qui peuvent faire craindre ce que l'on appelle "l'effet fibre". D'un autre côté, certains paramètres des fibres de substitution sont relativement différents de ceux de l'amiante.

- les fibres vitreuses artificielles, à l'exception des microfibres (peu diffusées aujourd'hui en Europe), ont des diamètres géométriques plus importants que ceux des fibres d'amiante : microfibres (0,1 à 3 um), fibres céramiques réfractaires (1,2 à 3 um), laines de verre, de roche et de laitier (2 à 9 um). Il en résulte qu'à masse identique, elles seraient moins nombreuses dans l'atmosphère que les fibres d'amiante.

- en ce qui concerne les fibres vitreuses artificielles, les fibres les plus fines et les plus longues (considérées comme les plus dangereuse) subissent des cassures transversales en milieu pulmonaire et disparaissent. A la différence des fibres d'amiante, elles ne peuvent pas se séparer longitudinalement en fibres de plus petits diamètres (les plus dangereuses).