Contact;

A votre service depuis 2004

Diagnostics Vente & Location

Autres diagnostics

Diagnostic amiante C) LA MISE EN PLACE D'UNE PROTECTION PLUS ADAPTéE POUR LES POPULATIONS QUI TRAVAILLENT ET VIVENT AVEC L'AMIANTE

page precedente remonter page suivante

Les personnes qui travaillent et vivent avec l'amiante peuvent être regroupées de la manière suivante :

  • les travailleurs des usines de production et de transformation de l'amiante, qui sont couramment désignés sous le nom de travailleurs du secteur 1 par référence au décret du 7 février 1996 qui, dans sa section 1, traite des précautions à prendre pour les travailleurs de ce secteur. Ces travailleurs n'existent plus en France depuis le 1er janvier 1997, date d'entrée en vigueur du décret interdisant l'amiante en France (mis à part un petit nombre d'entre eux qui travaillent encore sur les produits amiantés dérogatoires) ; il reste cependant à les recenser et à assurer leur suivi médical au niveau post-professionnel.

  • les travailleurs de l'enlèvement et du traitement de l'amiante, couramment désignés sous l'appellation de travailleurs du secteur 2 ; ils bénéficient de protections spécifiques dans leur travail, qui ont été examinées précédemment, mais il faudra leur assurer une surveillance médicale renforcée.

  • - les travailleurs du secteur 3, qui sont employés dans des activités ou des interventions "dont la finalité n'est pas de traiter l'amiante mais qui sont susceptibles de provoquer l'émission de fibres d'amiante". Il s'agit de tous les ouvriers en contact occasionnel avec l'amiante, et de tous les ouvriers de maintenance et d'entretien.

  • la population qui vit dans des bâtiments amiantés : celle qui subit une exposition passive, et celle qui y exerce certaines activités, comme le bricolage.

Le présent chapitre concerne la protection de toutes les populations qui vivent et travaillent en présence d'amiante. Il mettra plus spécialement l'accent sur les travailleurs du secteur 3 et sur la population qui vit en milieu amianté, parce que ce sont ces populations qui ont été jusqu'à présent négligées et peu étudiées, et auxquelles il convient d'assurer une protection plus adaptée.

Il s'attachera également à répondre à trois questions :

  • comment recenser l'ensemble des personnes qui ont été exposées à l'amiante,

  • comment assurer une meilleure reconnaissance et réparation de leurs maladies professionnelles,

  • comment connaître la nature des matériaux amiantés dans notre environnement.