Contact;

A votre service depuis 2004

Diagnostics Vente & Location

Autres diagnostics

Diagnostic amiante b) assurer une évaluation optimale des risques

page precedente remonter page suivante

Toutes les situations d'exposition potentielle à l'amiante ne présentent pas le même degré de risque pour la santé. Il convient donc de mettre en place une politique basée sur deux approches :

- catégoriser les différentes situations d'expositions typiques selon une échelle relative de risque, en fonction des connaissances actuelles de situations typiques et de stratégies déjà mises en place ;

- définir les situations dans lesquelles une mesure objective sera nécessaire et quel type de mesure sera la plus appropriée (microscopie optique, instrument à lecture directe ou microscopie électronique).

La grille d'évaluation visuelle mise en place par la réglementation française est un des éléments de l'évaluation du risque puisqu'elle définit une échelle de risque. Le matériau peut être non dégradé (chiffre 1 de la grille d'évaluation), commencer à se dégrader (chiffre 2) ou être fortement dégradé (chiffre 3). Dans le premier et le troisième cas, la grille d'évaluation se suffit à elle-même : pas de travaux dans le premier cas, travaux obligatoires dans le troisième cas. Cette grille de l'évaluation du risque est si importante qu'il faudra procéder rapidement à une évaluation de ses performances. En effet, elle ne se préoccupe pas de la notion d'utilisation du local, notion qui devrait pourtant être prise en compte pour évaluer la priorité des travaux à effectuer : il n'est pas possible de traiter de la même manière un local de chaufferie et un lieu fréquenté par des enfants.

La grille d'évaluation visuelle est complétée par des mesures d'empoussièrement de l'air dans les cas incertains : matériau commençant à se dégrader. Parmi les différentes méthodes de métrologie utilisées par les différents pays, la France a retenu la méthode de microscopie électronique (méthode indirecte), qui est une méthode beaucoup plus spécifique et plus sensible que la méthode optique, mais aussi techniquement moins fiable. Il sera important de s'assurer de la fiabilité des méthodes de mesures et éventuellement, si des progrès ne peuvent pas être réalisés rapidement, de passer à des méthodes plus pragmatiques de mesures (type méthode américaine pour les écoles) pour assurer un évaluation adéquate du risque.