Contact;

A votre service depuis 2004

Diagnostics Vente & Location

Autres diagnostics

Diagnostic amiante b) la situation à l'étranger

page precedente remonter page suivante

En Grande-Bretagne, jusqu'au 31 mars 1997, tous les déchets contenant de l'amiante étaient des déchets contrôlés. Ils étaient mis en décharge dans des sites agréés (c'est-à-dire disposant d'une licence délivrée par les autorités locales) avec une réglementation spécifique de la collecte et de la mise en décharge. Parmi les déchets contrôlés, on distinguait les matériaux en crocidolite et les matériaux amiantés qui libèrent de la poussière, qui étaient des déchets dangereux. Ceux-ci étaient régis en outre par une réglementation qui imposait un contrôle du déchet, de son lieu de production à son lieu d'élimination, à l'aide d'un bordereau de suivi. Pratiquement tous les déchets d'amiante vont en décharge : il existe 372 sites qui peuvent recevoir des déchets d'amiante, en Grande-Bretagne. Depuis le 1er avril 1997, tous les amiantes, y compris l'amiante lié, sont considérés comme des déchets dangereux.

Au Canada, on différencie les déchets d'amiante friables, qui sont contrôlés, des déchets d'amiante non friables, qui ne le sont pas. Les Canadiens estiment que l'amiante-ciment présente des concentrations de fibres similaires à celles que l'on rencontre dans le minerai et qu'il n'y a pas lieu de le différencier. Certains sites seulement peuvent recevoir de l'amiante non friable.