Contact;

A votre service depuis 2004

Diagnostics Vente & Location

Autres diagnostics

Diagnostic amiante 1) les différentes fibres synthétiques de substitution, leur utilisation et leur production

page precedente remonter page suivante

a) les différentes fibres et leur utilisation

Parmi les fibres de substitution les plus couramment utilisées figurent les laines de verre, les laines de roche, les laines de laitier, les filaments et microfibres de verre, et les fibres céramiques réfractaires : elles font partie de la catégorie des fibres minérales vitreuses artificielles. Ce sont des fibres synthétiques (à la différence de l'amiante), inorganiques et non siliceuses.

A l'heure actuelle, on produit plus de 70 variétés de fibres synthétiques inorganiques, qui sont utilisées dans plus de 35.000 applications différentes. Il faut bien noter qu'à la différence de l'amiante, produit naturel de notre sol, les fibres de substitution sont fabriqués artificiellement et qu'il est facile d'en changer la structure (longueur, diamètre) ou la composition chimique. Ce point est d'importance dans la mise en place d'une politique de précaution.

Les fibres vitreuses artificielles sont produites à partir d'un matériau en fusion (roche, laitier, argile de kaolin, ou combinaisons de silicium et d'oxyde d'aluminium), ce qui différencie beaucoup leur production de celle des fibres d'amiante. Trois méthodes principales sont utilisées pour produire les fibres à partir du matériau en fusion :

  • étirage mécanique de fils extrudés du matériau en fusion (cas de la production de fibres de verre en filament continu)

  • soufflage de gouttelettes ou de filaments des matériaux en fusion dans des jets de vapeur, ou d'air chaud ou dans une flamme,

  • atténuation de gouttelettes fondues liquides par centrifugation.

Les fibres de verre en filament continu sont utilisées pour renforcer le ciment, les plastiques et les matériaux résineux, dans les produits à base de papier ou de cuivre, dans les produits textiles et dans les produits d'isolation électrique. Elles représentent 10 à 15 % de la production totale des fibres vitreuses synthétiques.

Les laines de roche, de verre et de laitier sont principalement utilisées en isolation thermique et acoustique : protection contre le feu, carreaux et panneaux acoustiques pour plafonds, conduites d'air conditionné et de ventilation. Elles représentent plus de 80 % de la production totale des fibres vitreuses synthétiques.

Les fibres céramiques réfractaires sont utilisées pour l'isolation à haute température des fourneaux et des fours. Elles représentent moins de 1 % de la production.